Historique

Ancien emblème du Club Alpin Français

Bref historique sur la montagne et le club alpin de l'Aube

Conquêtes

La curiosité, aiguillonnée par les sciences, amènent des intellectuels ou romantiques au pied des montagnes et les Anglais sont précurseurs. Cependant, De Saussure, savant genevois, accélère l’envie de conquérir le Mont Blanc avec récompense. Balmat et Paccard lui montreront le chemin en 1786 en le gravissant. Le XIXème siècle sera celui des grandes conquêtes des massifs montagneux, surtout européens…et l’Angleterre créera son « Alpine Club » dès 1860... et le Club Alpin Français naîtra en 1874, émanation de militaires, scientifiques, religieux, gens aisés, captivés par la montagne. Utilisé depuis des milliers d’années par les lapons, le ski « descend » sur les Alpes et le CAF organise, en 1905, la première compétition de ski au Montgenèvre. « Par la Montagne pour la Patrie » est alors l’emblème du CAF car nos frontières sont souvent montagneuses… et l’ennemi est derrière !

Il y a 50ans... la Norvège

L'Aube et la montagne... création du club alpin de l'Aube

En ce début du XXème siècle, le fils d’un industriel local, René PRIN, se trouve appelé au service militaire à Grenoble dans les Chasseurs Alpins. Il gravira quelques sommets et sera plus tard le premier Président du Club. En 1935 se créée le Ski Club de l’Aube, fondé par des notables, médecins, et chefs d’entreprises locaux. Il compte plus de cent membres et des sorties de ski en train les voient sur le Ballon d’Alsace au-dessus de Belfort.
L’évolution positive des moyens de transport s’ajoutant aux conquêtes sociales ouvrira la porte à une couche de population de plus en plus large, après la seconde guerre mondiale, et le Club Alpin s’enracine géographiquement ; un collaborateur professionnel de René PRIN se découvre une passion sans borne après être allé gravir un sommet avec lui : Albert MESSEANT sera, par son dynamisme, sa convivialité, son tact et sa largesse d’esprit, l’instigateur de la création d’une Section Auboise qui va bondir en adhérents et activités : de 30 en 1952, ce fut plus de 300 adhérents comptabilisés quelques années après !
Un prisonnier de guerre évadé et camouflé dans une Auberge de Jeunesse montagnarde viendra se joindre au Club ; le Ski Club de l’Aube, qui plus tard se fondra dans le CAF avec ses 300 licenciés, en fera son président : il s’agit de Jean ROBACHE déjà moniteur et animateur de compétitions ski.
Albert MESSEANT consacrera toute sa vie à « son » club, il ouvrira largement la porte aux jeunes de tous milieux. Ainsi, certains de ces « jeunes » se rencontrent encore sur les sommets, pistes ou parois en cette année 2013 ! Son épouse l’épaulera sans faille. Le summum de ses objectifs sera d’organiser, en 1965, une Expédition du club en Norvège Arctique où plusieurs « premières » seront réalisées. Les sponsors et la presse soutenaient massivement cette initiative dans un contexte bien différent d’aujourd’hui.

Des activités diverses

La qualité de l’encadrement alpin progressait, et les « courses » sérieuses avec ou sans guide se multipliaient. Et ce fut un honneur pour le club de voir Bernard DUFOUR diplômé Guide de Haute Montagne et rejoindre la Compagnie des guides de Chamonix. Hélas, un accident d’avion lui coutera la vie quelques années plus tard. Léon DARD, devenu guide également sera accepté au GHM, élite de l’alpinisme.
Pendant ce temps, René PRIN animait un groupe « GENTIANA » concernant les sciences naturelles, notamment la mycologie et lichenologie dont la compétence dépassait largement le département.
Parallèlement, le CAF et son Ski club organisaient, durant plus de 25 ans, les championnats de l’Aube de ski sur un slalom géant. Très nombreux furent les aubois de l’époque qui apprirent les techniques du ski grâce à nos cours en station… mais aussi sur l’herbe à Montgueux !
En 1972, une section Spéléo nait et son dynamisme déborda avant qu’un groupe demande son autonomie.
L’escalade prenant un tournant nouveau, et les sites d’entrainement étant lointains, l’idée, presque farfelue, d’aménager les parois d’une écluse désaffectée à Buchères pris corps, malgré les interrogations, cette même année. Quinze ans après, le CAF Aube concevait et réalisait le premier mur aubois d’escalade à la Chapelle St Luc.
Bien sûr, on pourrait également évoquer l’organisation de brevets de randonnée pédestre dès 1983, les camps d’été en massif montagneux depuis... 1952 !
Après plus de 60 ans le Club Alpin Aube reste très actif, grâce à ses bénévoles. René PRIN, Gilles TOURATIER, Jean Claude BOEGLIN, Claude BERIARD, Louis EMONET, Georges BLOT et Marie Christine LAGARENNE se sont succédés au poste de Président pour que ce club vive dans la meilleure convivialité.
Il n’est pas exagéré d’écrire que plus de 5.000 personnes y ont adhéré, certains pour un an, d’autres pour plus de 50 ans ! Les animateurs, encadrants, bénévoles, ont été multiples, ferment du présent, témoins et artisans de notre notoriété.

G.T.

Archives téléchargeables

Télécharger l'archive

La vie d'une section de plaine du Club alpin... ou la montagne imaginée

[...] C’est dans ce contexte que la section de l’Aube du Club alpin français se créa…
1935 : le ski connaît un succès sans cesse grandissant. Dans l’Aube s’est formé un ski-club. Et le train Paris-Belfort s’arrête en gare de Troyes pour prendre des groupes de skieurs, harnachés de leurs planches, peaux et sacs tyroliens. Destination : le ballon d’Alsace à 300km.
Vient la guerre, terrible. On efface tout, même le nom de l’aiguille de Blaitière rebaptisée « pic du Maréchal Pétain »… Puis arrive la Libération, avec ses joies et ses espérances, ses projets, tout un printemps de renouveau. Le ski-club repart. Mais depuis toujours, parmi ses animateurs, se trouvent des alpinistes adhérents et attachés au C.A.F. (section de Paris), comme MM. Prin et Albert Messéant. Et c’est particulièrement à ce dernier qu’on devra la création d’un groupe, puis d’une section de l’Aube du Club alpin, en 1952, greffée à partir de ce ski-club.


Document PDFLa vie d'une section de plaine du Club alpin... ou la montagne imaginée
Télécharger l'archive

Norvège Arctique - Expédition 1965 du Club Alpin Français

Etirée entre 58° et 71° de latitude Nord, c'est-à-dire sur une longueur représentant à peu près deux fois et demie celle de la FRANCE, la NORVEGE occupe la partie ouest de la SCANDINAVIE, l'une des plus vieilles terres du monde.
Burinée, travaillée pendant des millénaires par l'action de l'eau et de la glace, elle doit à cette formidable lutte des lacs innombrables, de grands plateaux rabotés et dénudés, de sauvages abrupts découpés par les fjords, des chaînes montagneuses aux formes jeunes, aux pointes élancées.
Le Cercle polaire la traverse à mi-hauteur.
Au Septentrion, après l'interminable nuit hivernale, un court printemps, voilà que le soleil demeure toujours au-dessus de l'horizon ; c'est l'été froid du Grand Nord...
Et dix hommes du pays plat de CHAMPAGNE abordent en ce bout du monde, presqu'île perdue parmi tant de replis, doigt pointé en direction du pôle...


Document PDFNorvège Arctique - Expédition 1965 du Club Alpin Français
CLUB ALPIN FRANCAIS AUBE
MAISON DES ASSOCIATIONS
63 AVENUE PASTEUR
BUREAU N° 102
10000  TROYES
Contactez-nous
Tél. 03 25 79 53 18
Permanences :
Mardi de 15h30 à 18h30 , Jeudi de 17h00 à 19h30
Agenda