Carnet de route

Recette d'un week-end réussi

Le 10/03/2013 par DERVIN Jean-Luc

Pour réussir un week-end raquettes, voici une recette infaillible.

 

Tout d'abord, plantons le décor, un gîte agréable La Rételère situé à proximité de La Bresse, un point de vue magnifique sur la vallée du Chajoux et le sommet du Hohneck (1363 m) en point de mire.

 

Ingrédients:

  • 12 Cafistes en pleine forme (mais la recette peut s'appliquer quelque soit le nombre de participants)
  • de la neige, beaucoup de neige !
  • du soleil (excellent pour le moral et les photos)
  • des hôtes et une cuisine "exotique et parfumée"
  • encore de la neige …
  • quelques belles chutes (sans gravité)
  • de la bonne humeur et des rires

 

Pour commencer, mettre une couche de 4 cafistes (Françoise, M-Claire, Gérard et J-Luc) venus en éclaireurs pour tester la route d'accès au gîte (essai concluant pour les premiers).

Ajouter une couche de neige fraîche (environ 10 cm).

Monter une première opération de "secours" pour récupérer nos camarades (Monique, Liliane, Martine et Christian) arrivant pour le dîner (la dernière côte enneigée ayant bloqué leur voiture).

Laisser reposer le temps  de la soupe au poulet et à l'ail de Marièla.

Ajouter une nouvelle couche de neige…

Et pour terminer, aller chercher les derniers arrivants (Christèle, Céline, Monique et Pascal) avec armes et bagages bloqués eux aussi en bas de cette fameuse côte.

 

Samedi matin, nous chaussons les raquettes au pied du gîte, direction la Tête de Grouvelin (1137m). Pas de sentier, la trace est faite à tour de rôle dans une neige épaisse. Navigation à la boussole et au GPS à travers des bois magnifiques aux arbres surchargés de neige. Efficace cependant, car nous débouchons juste au sommet. Nous retrouvons la foule des skieurs, car ce sommet qui domine Gérardmer accueille également une arrivée de remontée mécanique.

La table d'orientation nous indique des horizons que nous ne pouvons que deviner, car le ciel se bouche de nouveau.

Pique-nique sur le pouce, faute de trouver à temps une cabane qui joue à cache-cache avec nous.

Retour au gîte en recherchant les pentes les plus longues et les descentes les plus abruptes.

Pour le repas du soir, Marièla (qui est Vénézuélienne d'origine), nous avait concocté un menu, tout en couleurs et en saveurs, à base de plats de son pays.

Le dimanche, après avoir quitté le gîte, direction la petite station de ski de Lispach en haut de la vallée du Chajoux.

Toujours à travers bois, et en réinventant à chaque pas notre trace, nous gagnons la Tête des Cerfs (1177m). Pique-nique au point culminant (dominé par une énorme antenne de télécommunication), avec vue (à travers une trouée dans la forêt) sur les parapentistes évoluant sur les crêtes du Hohneck.

La descente dans les bois sera ponctuée de chutes homériques, et la neige ne restera pas toujours sur les branches…

Le retour dans nos foyers sera à l'image du week-end, avec beaucoup de neige, y compris sur l'autoroute entre Langres et Troyes.

 

Si cette recette vous a plus, regardez votre livre de cuisine (pardon, votre bulletin d'information) ! Il doit bien y  avoir encore une ou deux sorties pour la mise en pratique.

Jean-Luc







CLUB ALPIN FRANCAIS AUBE
MAISON DES ASSOCIATIONS
63 AVENUE PASTEUR
BUREAU N° 102
10000  TROYES
Contactez-nous
Tél. 03 25 79 53 18
Permanences :
Mardi de 15h30 à 18h30 , Jeudi de 17h00 à 19h30
Agenda