Carnet de route

La Roche du Page - Les Chaumes

Le 18/01/2014 par PRATESI Michel

Un week-end qui aurait pu être « neigeux » ou pire… la neige n’est pas toujours là mais la ligne bleue des Vosges est attirante. Les raquettes furent laissées dans les sacs et les chaussures de rando bienvenues . L’auberge de jeunesse de la Roche du Page nous accueille ;… 3 générations s’y consacrent depuis 1930 ; une ancienne ferme exploitée par les grands parents fut transformée avec des exemples pris outre rhin  d’abord en un accueil très spartiate ; elle fit place après la guerre à des bâtiments fonctionnels que l’on connait aujourd’hui. On voit ou on revoit la Roche du Page qui domine la vallée de Xonrupt (le rupt est le ruisseau ou l’appellation de terres nouvellement défrichées) puis le  petit groupe de 8 part à la découverte de l’ancienne chaume de Sérichamp. On laisse le véhicule au Valtin et en l’absence de neige (super) on peut emprunter le sentier du Renard dans les roches du Valtin (à déconseiller en raquettes) des points de vues sur les sommets voisins et la vallée ; puis c’est la montée vers le col du Sifflet et l’arrivée à la chaume de Sérichamp sous le soleil ; je tairais les altitudes qui restent modestes pour des « alpins » mais la vue est dégagée sur les sommets, le hohneck et ses « acolytes » déneigés ou pas encore enneigés, vers les pistes de la Bresse. Repas tiré du sac difficile de faire mieux ici… haut ! Descente et avant de rentrer au gîte ballade à Gérardmer ou la déraison imposera l’arrêt dans une « taverne » à bières…

Dire que l’Edelswicker, l’apéritif des alsaciens fût oublié serait aussi faux ; après une soirée calme la nuit ne fut pas plus agitée et le lendemain faute de neige et un temps qui risquait d’être incertain (mais la météo a de ces caprices) nous rejoignons le col de la Schlucht d’un calme inhabituel ; avons le choix du parking et par précaution nous habillons nos sacs des raquettes … pour leur faire prendre l’air ! Mais on ne sait jamais. Pour certains ce sera la découverte en direction du Tanet mais par les cotes 1000 m sur le versant alsacien et au pied des rochers du haut fourneau, du Tanet, des sentiers que certains avaient déjà empruntés en raquettes mais plus aisés sans…des chamois un peu dérangés par nous ; des auberges refuges de Shupferen, de Schanzwasen  (la ferme des Rennes) où nous passons un moment en terrasse pour pique-niquer avec la consommation qui s’impose ; il fait super beau et les randonneurs vosgiens sont là ; ils aiment leur montagne et aussi l’accueil des fermes auberges qui restent ici ouvertes puisque accessibles en voitures et vers des pistes de ski même aujourd’hui désertées. Et puis c’est la virée vers le lac vert et la montée vers les crêtes ; vues sur la plaine d’Alsace sous un épais édredon de nuages, vers les sommets au lointain de la forêt noire, des sommets vosgiens de la Schlucht au ballon d’Alsace… des Alpes et puis se sera le long cheminement vers la Schlucht sur les crêtes avec les « dos d’ânes » qui s’imposent ; la neige n’est pas un handicap et son absence fût vite excusée pour un week-end au sec mais sympathique.
Nous retournerons dans ce massif.


Michel
 

CLUB ALPIN FRANCAIS AUBE
MAISON DES ASSOCIATIONS
63 AVENUE PASTEUR
BUREAU N° 102
10000  TROYES
Contactez-nous
Tél. 03 25 79 53 18
Permanences :
Mardi de 15h30 à 18h30 , Jeudi de 17h00 à 19h30
Agenda